comment brancher une vmc a deux vitesse

L’installation d’une VMC rime avec confort au quotidien dans la maison. Pour profiter de tous les avantages, l’installation et le branchement de l’appareil doivent être impeccables. Dans ces quelques lignes, nous allons nous intéresser un peu plus au branchement d’une VMC à deux vitesses.

Un branchement basé sur le module

Même si une VMC à deux vitesses est facile à installer, sachez que vous pourriez toujours avoir des ennuis si vous disposez d’un module non compatible. Si certains modèles peuvent s’adapter à tous les types de module, certains ne le pourront jamais. Ajouter à cela, n’oubliez pas de vérifier tous les éléments du VMC avant d’intervenir. Cela est aussi valable pour les outils dont vous aurez besoin.

Dans la plupart des cas, une VMC à deux vitesses dispose d’un interrupteur avec une arrivée de la phase central depuis l’interrupteur avant d’être orientée avec une vitesse 1 ou 2. Ainsi, tout dépend de l’interrupteur utiliser. De plus, n’oubliez pas que le branchement d’une VMC à deux vitesses n’est pas un jeu d’enfant. Du coup, aucune étape ne doit être négligée.

Qui peut faire le branchement d’une VMC à deux vitesses ?

Cela fait quelques années que l’État a fortement déconseillé la pose et le branchement d’une VMC par un amateur. Par conséquent, vous ne pourriez en aucun cas agir tout seul. Cela permet d’assurer votre sécurité ainsi que le bon fonctionnement du système après l’intervention. À noter qu’un professionnel qualifié n’aura aucun mal à intervenir tout en garantissant l’efficacité du système. Le module accueillera le fil neutre ainsi que celui de la phase, mais aussi les deux sorties de commande de vitesse.

L’artisan vous confirmera surement que le fil bleu est le neutre tandis que le marron est celui de la vitesse 1. Le noir indique la vitesse 2 alors que le fil vert ou jaune concerne le branchement terre. Soulignons que chaque vitesse sera actionnée quand l’interrupteur sera réglé sur la position correspondante.

Comment trouver le bon artisan ?

Un bon artisan ne se cachera pas pour vous proposer ses services. Toutefois, vous devriez prendre le temps de vous informer sur tous les professionnels dans le domaine du VMC. Ainsi, vous devriez prendre en compte le coût de l’intervention en fonction des services proposés. N’hésitez pas à vous servir d’un comparateur au cas où vous auriez un peu de mal à trouver le bon artisan. Vous pourriez aussi envoyer de nombreuses demandes de devis auprès d’une ou plusieurs entreprises. Ajouter à cela, un intervenant disposant de plusieurs formations et qualifications peut être plus intéressant que les autres. N’oubliez pas que le bouche-à-oreille peut aussi vous servir à trouver un intervenant compétent dans le domaine.

Au final, il semblerait que le branchement d’une VMC à deux vitesses peut causer de sérieux problèmes à son propriétaire au cas où elle ne serait pas branchée comme il le faut. Ainsi, il vous est recommandé de ne pas vous précipiter afin de ne pas faire n’importe quoi. Vous pourriez profiter pleinement du système une fois que le branchement sera terminé.

Pose d’une cloture grillage : conseils pour réduire l’entretien futur

Vous souhaitez délimiter ou mieux, protéger votre propriété des intrusions à l’aide d’une clôture en grillage ? Il faut l’avouer, ce matériau est à la fois très abordable et très facile à mettre en place. En même temps, vous voulez vous épargner de trop de devoir d’entretien futur. Les quelques conseils suivants peuvent vous être utiles.

Bien choisir le type de grillage à utiliser

Il existe différents modèles de grillages tels que le grillage rigide, le grillage soudé, le grillage noué, le grillage à poule, le grillage souple, etc. Mais, nous vous conseillons de choisir le grillage rigide. En effet, ce dernier est le plus robuste et c’est par conséquent le plus résistant. C’est le meilleur modèle de grillage et également le plus efficace pour empêcher les intrusions. En ce qui est du matériau, il en existe aussi plusieurs comme le fil en inox, le fil plastifié, mais nous vous recommandons le fil en acier galvanisé qui est à la fois robuste et durable.

Pose d’une clôture en grillage rigide

La pose d’une clôture en grillage est un travail facile que vous pouvez faire par vous-même. Voici les matériaux et outillages dont vous aurez besoin pour l’installation. Vous devez donc apprêter des panneaux de grillage rigide, des poteaux, des colliers de serrage, des piquets, des étais, et du béton. Il faut également un mètre, un niveau à bulle, une truelle, une bêche, une massette, un tournevis, une auge, un seau et une meuleuse avec disque à métaux.

La première étape de la pose est la réalisation de l’implantation. Pour cela, commencez par bien définir la limite de votre propriété par où la clôture va être érigée. Puis, plantez des piquets en bois pour les poteaux de début, d’angle et de fin. Au moyen d’une corde, reliez ensemble les piquets pour marquer la ligne de pose. Assurez-vous que la corde soit bien tendue. Déterminez l’emplacement des poteaux intermédiaires le long de cette corde. La distance entre deux poteaux est égale à la largeur d’un panneau de grillage.

Vous avez maintenant terminé l’implantation, vous pouvez passer à l’étape suivante. Il s’agit de la mise en place du premier panneau. Mais avant, creusez les trous qui vont recevoir les poteaux. La profondeur d’un trou doit être environ un tiers ou un quart de la longueur du poteau. Ensuite, assemblez un panneau de grillage entre deux poteaux. Faites l’assemblage au sol pour qu’il soit plus facile. Une fois l’assemblage terminé, relevez le tout et implantez les poteaux dans les trous. Pour connaitre l’alignement des autres poteaux, remettez la corde en place. Enfin, scellez les poteaux en bouchant les trous avec du béton. N’oubliez pas de vérifier que la clôture est bien verticale à l’aide du niveau à bulle.

Pour la pose du second panneau, fixez-le sur le deuxième poteau déjà scellé puis mettez en place le troisième poteau. Et ainsi de suite pour la mise en place de tous les autres panneaux restants jusqu’au bout de votre clôture. Au cas où vous auriez besoin de découper, servez-vous de la meuleuse. Tout ce dont vous avez besoin pour poser une clôture en grillage, ce sont des mains bricoleuses. Mais vous pouvez toujours faire faire le travail par un professionnel.

démoussage toiture, pourquoi le faire ?

La toiture s’expose souvent aux variations climatiques notamment à l’humidité. C’est pourquoi elle est très propice au développement des mousses. Ces dernières rendent le toit de la maison moins esthétique alors que cette partie est une des premières choses que voient vos visiteurs. Dans cette optique, il est nécessaire de démousser la toiture. Dans cet article, on va voir ensemble pourquoi procéder à la demoussage toiture.

De bonnes raisons de démousser le toit de sa maison

Quel que soit le matériau de votre toiture : en tuiles, en bois, en PVC ou en ardoises, il est toujours indispensable de l’entretenir. Parmi les travaux d’entretien d’un toit figure le démoussage toiture. Les mousses rendent la structure moins résistante. Elles retiennent l’humidité qui fait pas bon ménage avec le toit. Ensuite, la mousse réduit la résistance des matériaux aux rayons du soleil, mais aussi au vent. Une toiture couverte de mousses provoquera rapidement des fuites, elle perdra ainsi sa fonction première qui est de protéger le logement en cas d’intempéries. C’est pourquoi il est important de démousser le toit de votre maison. Ce n’est pas tout, cette opération permet de donner un coup d’éclat à votre toiture.

Quand et comment démousser la toiture d’une maison ?

Le démoussage toiture nécessite l’application des produits anti-mousse. Pour cela, il faut bien choisir le moment idéal pour nettoyer et enlever les mousses. Pour bien entretenir votre toit, il faudrait le nettoyer au moins une fois par an. L’idéal sera de 2 fois annuelles. Quant à la bonne saison, il est nécessaire de démousser la toiture après le passage de l’hiver, c’est-à-dire au début du printemps. Pour cause, le toit de votre logement cesse de subir les rigueurs de l’hiver. Et si vous prévoyez de renouveler le nettoyage, faites le deuxième entretien vers la fin de l’automne. Et ce, parce que toutes les feuilles des arbres sont tombées et c’est la bonne occasion de faire le grand ménage. Avant de fixer le jour du démoussage, assurez-vous qu’il n’aura pas de pluie dans le deux ou trois jours qui vient. Sinon, la pluie nettoiera le produit anti-mousse. Ensuite, n’appliquez pas le produit pendant une journée ensoleillée, car il s’évaporera très vite et son effet laissera à désirer.

Quant au démoussage toiture, munissez-vous de bons outils avant l’application de l’anti-mousse comme les gants, les chaussures antidérapants, les masques. Vous pouvez enlever les mousses à l’aide d’une brosse dure si vous avez assez de force. Attendez au moins 2 jours et rincez la toiture depuis la partie haute du toit. Vous pouvez également utiliser un nettoyeur haute pression. Il faut seulement se redoubler de précautions, car l’eau pourra endommager votre toiture surtout si elle est en ardoises ou en tuiles.

Construire un mur de cloture sur sol argileux ?

Construire un mur de clôture ne devrait pas être une opération prise à la légère. Comme avec tous les autres types de mur, la fondation du mur de clôture doit être établie sur un terrain solide et plane. De ce fait, cela requiert des critères stricts pour que le support du mur puisse le supporter. Le respect de ce facteur est essentiel parce qu’au moindre coup de vent, le mur peut s’envoler si la fondation n’est pas assez solide. Et la nature du sol importe beaucoup dans ces conditions. Découvrez dans ce dossier les procédures nécessaires pour la construction d’un mur de clôture sur un sol en argile.

Mur de clôture : conditions requises pour sa construction

Le mur de clôture fait partie des structures extérieures qui sont régies dans des règlementations administratives. Mais outre ces formalités, son installation nécessite aussi le respect d’autres conditions. En premier lieu, il faut bien choisir son emplacement pour qu’il soit à la fois pratique et esthétique. En fonction de la nature du sol sur lequel il va s’implanter, les matériaux requis pour sa construction peuvent fluctuer. Particulièrement pour le sol argileux, les matériaux doivent permettre à la fondation de bien se tenir parce que ce type de sol a tendance à présenter des retraits lors des saisons sèches. Qui plus est, le sol argileux peut aussi se gonfler en période de pluie. Ce qui implique que le type de matériau utilisé doit permettre à la fondation de résister à ces caprices de la nature. Une fondation en béton peut répondre à ce critère dans le cas où il fait office d’arase pour le mur. Dans d’autres cas, il faudra choisir un autre matériau plus résistant pour construire le mur lui-même. Ici, vous pouvez choisir un mur de clôture en aluminium ou en fer forgé pour que la construction soit bien solide. Il n’est pas difficile de trouver ce type de mur de clôture sur le marché parce qu’il est proposé avec une grande variété de modèles.

Mur de clôture préfabriqué

Actuellement, beaucoup optent pour ce genre de mur de clôture parce que c’est une solution facile et rapide. Il s’agit ici de mur de clôture conçu dans le respect total des conditions de construction. Ces murs ont donc pour attribution d’améliorer le niveau de sécurité d’une propriété tout en lui offrant une esthétique particulière. De plus, ils peuvent s’adapter à tout type d’arases et ont une capacité de résistance très accrue. Le prix de chaque structure dépend du modèle et du matériau à partir duquel il a été fabriqué. Ils sont présentés dans les magasins ou sur les sites de vente en ligne. De ce fait, vous ne devriez avoir aucun mal à trouver la structure qui correspond à votre situation. Vous n’avez qu’à définir avec précision vos exigences et vous serez directement dirigé vers le genre de mur de clôture qui peut vous satisfaire. Attention tout de même à respecter toutes les conditions nécessaires pour son installation.

Artisan couvreur : l’allié idéal pour une meilleure pose de votre toiture

De la structuration de la charpente à la pose de la toiture, de son entretien, de sa remise en état ou à une totale réfection de celle-ci, il y a autant de travaux à faire qui nécessitent une expertise spéciale qui s’acquiert au fil de plusieurs années de pratique. Le matériel d’équipement que de tels travaux demandent n’est pas non plus donné à tout le monde. Raison de plus pour faire appel à un artisan couvreur pour mener à bien vos projets de toiture.

Lire la suite

Confiez à un plombier-chauffagiste la pose de votre VMC

Installer une VMC pour une meilleure aération dans la maison. C’est un très bon investissement vu que la santé n’a pas de prix. Effectivement, cet équipement a pour fonction de renouveler l’air à l’intérieur du logement et qu’il n’y ait pas de problème d’humidité. Vous découvrirez dans l’article qui suit quels sont les différents types de Ventilation Mécanique Contrôlé puis quel spécialiste contacter pour sa pose.

Lire la suite

Menuisier : l’expert pour l’installation de vos fenêtres

Chacun son talent, même dans la construction d’un bâtiment ! Nous le savons tous très bien que les différentes parties de notre maison depuis la fondation jusqu’à la toiture sont élaborées par divers spécialistes. On peut dire que ces derniers excellent dans leurs domaines respectifs pour nous faire profiter d’une habitation sûre et esthétique. Dans cet article, nous allons spécialement vous parler du Menuisier.

Lire la suite

A qui confier la pose de votre plancher chauffant ?

Pour apporter un confort thermique optimal, le plancher chauffant est la solution idéale. Il diffuse une chaleur douce et homogène tout en étant discret (sans encombrer l’espace intérieur où il est installé). Ce système est de plus en plus plébiscité par les utilisateurs grâce à ces avantages qu’il offre. Seulement, l’installation d’un tel dispositif requiert l’intervention de professionnels en la matière parce qu’il s’agit d’une tâche délicate. Et compte tenu du fait qu’il se raccorde avec la source d’énergie que vous exploitez, sa pose devrait suivre certaines étapes cruciales pour qu’elle soit réussie. Il est donc très important de confier ces travaux à des experts qualifiés qui seront choisis avec beaucoup de précautions. Voici comment les trouver.

Lire la suite

Menuisier professionnel : vérifiez ses compétences et ses expériences

Construire ou rénover une maison nécessite le service de différents spécialistes. Le menuisier en fait partie, il s’occupe en général des installations des ouvertures et des aménagements intérieurs. Aujourd’hui, on trouve beaucoup de professionnels sur le marché qu’il n’est pas facile de trouver le bon. C’est pourquoi il est plus que nécessaire de vérifier les compétences et les expériences du menuisier. Comment procéder ? Vous allez le découvrir dans cet article.

Lire la suite

Quel est le tarif d’un couvreur professionnel ?

Beaucoup de personnes ont peur du vide, ceux-là ne sont pas faits pour être couvreurs. Et puis, chacun son talent ! Même dans la construction d’une maison, il existe différents artisans qui ont chacun leur spécialité. Et ce, depuis la fondation jusqu’à la toiture. Donc, c’est le couvreur qui termine tous les gros ‘uvres en mettant en place le toit, ce qui est toujours en hauteur. Alors quel est le prix du risque que ces professionnels prennent ?

Lire la suite